keyboard_backspace Retour

Le mieux être par l'alimentation

En ce bel été, je vous propose quelques instants de lecture au sujet de notre bien être intérieur. 

Souvent tourné vers l'extérieur durant cette période, n'oublions pas que notre vitalité et notre bien être commence dans nos assiettes, et donc notre intérieur! 

 

Je suis heureuse de partager avec vous certaines découvertes que j'ai pu faire au cours de mes études de médecine traditionnelle chinoise.

La diététique, occupe une place non négligeable de cette pratique, elle résulte des principes fondamentaux la constituant, et nous invite avec bon sens à l'équilibre. Que ce soit les saveurs, les couleurs et les natures des aliments ( froid, tiède, chaud...), le mode de préparation et de cuisson, elle comprend un ensemble de règles pratiques d'hygiène alimentaire, issue d'expériences empiriques millénaires.

Pour bénéficier au mieux de notre potentiel, et ainsi se sentir prêt à vivre pleinement nos vacances, je vous propose de faire le plein de vitalité, propice à ce que nous offre cette saison, haute en couleurs et saveurs !

Voici quelques méthodes, qui seront aisées de mettre en application. Pour beaucoup d'entre vous, cela semblera parfois être une redite des conseils  de nos grands-mères, mais j'insiste, la simplicité et le bon sens  doivent être appliqués pour en voir les effets bénéfiques ( par exemple, on ne sait que trop qu'il faut bien mâcher ses aliments, mais le fait-on vraiment ?).

Je vous invite également à prendre plaisir et pleine conscience de ces moments de repas, loin des horaires de bureaux, votre esprit est libre de toute contrainte, alors vivez ces moment de plaisir, pensez votre assiette!

 

Voici quelques grands principes de la diététique Chinoise:

 

Choisir ses aliments en fonction des qualités nutritionnelles et de la vitalité qu'ils procurent, respecter  la quantité nécessaire, être attentif sur le rythme des repas, le choix des aliments en fonction des saisons, et l'importance de la chaleur digestive et de la mastication.

 

En somme:

 

-Privilégiez des aliments frais, locaux et de saison, cela préserve les qualités nutritives.

-Certaines catégories d'aliments sont de part nature dotés d'une haute densité nutritionnelle (c 'est la quantité de composés nutritionnels intéressants par calorie consommée): les légumes, fruits, oléagineux (sésame, lin, noix, amande...), les céréales complètes, les abats, et les fruits de mer.

-Si vous le pouvez, prenez des aliments non traités ou biologiques ( les pesticides, antibiotiques, hormones..dénaturent l'aliment et le transforment, cela impacte la vitalité de l'aliment et donc en réduit son effet bienfaiteur pour notre organisme.

-Intégrez généreusement des aliments antioxydants dans vos plats: par exemple les carottes, courges, patates douces, abricots sont riches en caroténoides (qui fait partie de la famille des anti-oxydants). Tant d autres sont à dénombrer (polyphenols, terpènes, vitamine C et E...) que je m'abstiendrai, mais sachez que la poudre de cacao fait également partie de cette liste! ;)

-Réduisez votre consommation d'aliments transformés, (oui oui..sujet délicat j'en suis d accord, cela implique que nous devrons aussi passer un plus de temps à cuisiner, mais ...avec une bonne organisation et un congélateur pour nous permettre d'y mettre nos petites douceurs, qu'habituellement nous achetons déjà realisées par les industriels, nous limiterons considérablement les substances indésirables et parfois clairement toxiques pour notre corps.) Mieux manger implique aussi de prendre des décisions et de faire quelques efforts, mais le plaisir et la  satisfaction à la clef nous font vite oublier nos anciennes habitudes. (parole d'ancienne flemmarde du fourneau! ;) )

-Apprendre à gérer les quantités dans notre assiette: l'excès ou le manque de nourriture va avoir un impact sur notre énergie, c'est pourquoi le juste équilibre est recommandé par la diététique chinoise, leur conseil est de manger légèrement sous le seuil de satiété, c'est-à dire sortir de table sans avoir le ventre distendu, et s' arrêter au moment ou l'on n'a plus faim. Dans les faits c 'est très logique, mais comment savoir si cela est suffisant? En se mettant à l'ecoute de notre propre corps, avoir des sensations de distension c'est explicitement que l'on mange en trop grande quantité, et avoir une sensation de "vide d énergie", de manque de force (souvent traduit par de l'anémie, des vertiges et des faiblesses immunitaires) indique que la quantité et ou la qualité de nos repas n'est pas satisfaisante. En somme avec une observation de notre comportement alimentaire et de nos sensations corporelles, nous ferons vite le lien sur le manque ou le trop plein de nourriture sans devoir compter chaque calorie.

-L'importance d'une bonne mastication: Elle permet de mettre en route le mécanisme complexe de la digestion, et de soutenir celle-ci en mastiquant correctement nos aliments. Cette étape permet également au cerveau de recevoir des informations sur les aliments ingérés et ainsi de préparer le terrain propice à une bonne assimilation des nutriments. La libération de l'histamine, apporte la sensation de satiété, donc bien mâcher permet de moins manger !

-Le rythme des repas :  notre corps se règle d'après sa propre horloge, il est important de la respecter et de ne pas sauter de repas, de manger à heure assez régulière et d'éviter de grignoter pour laisser notre estomac en fonction "pause", et ne pas le fatiguer constamment en lui infligeant un travail permanent.

-La règle des trois repas par jour est également conseillée par la diététique Chinoise. Le petit déjeuner est nécessaire, mais n'est pas le repas le plus copieux de la journée, c'est le déjeuner qui doit remplir cette mission (il peut être le plus riche mais toujours pas en excès). Il serait bon d'éviter de manger trop sucré le matin afin d' éviter une hypoglycémie dans la matinée ou une fringale suivie de fatigue. Le dîner doit être léger, afin de ne pas être encore en digestion au moment du coucher, ce qui provoque généralement un stockage des graisses plus important, une altération de la qualité du sommeil et parfois couper la faim sur le petit déjeuner du lendemain.

-Le rôle de la chaleur dans la digestion: La digestion est un ensemble de réactions chimiques dans l'estomac, la chaleur joue ici le rôle de catalyseur (elle permet donc de soutenir et d'aider la digestion). En apportant cette chaleur par la cuisson des aliments et aussi de part la nature "dite chaude* ou tiède*" de certains aliments, comme les épices et herbes aromatiques, nous aidons le travail de l'estomac. Le froid*, le cru*, est à consommer avec modération (cela n'empêche en rien de manger beaucoup de salades, tant que vous y incorporez un élément chauffant comme les epices et les herbes aromatiques, le tout est d'y apporter un aliment qui viendra permettre à votre estomac de mieux digérer les aliments de nature froide comme la salade, le concombre..etc).

-Evitez de boire en mangeant, pour optimiser le travail de digestion et optimiser l'absorption des nutriments. Les chinois consomment de l'eau chaude, tiède en petite quantité après le repas mais pas froide pour éviter de refroidir l'estomac et ainsi de le fatiguer.

-Le contexte émotionnel des repas: mangez dans le calme et dans la sérénité vous permet d'être attentif à votre repas, et ainsi augmente votre plaisir à la dégustation. Il est évident qu'il faut prendre le temps d apprécier son repas et de ne pas 'l'avaler".

-Pratiquez une marche de 10 minutes après le repas permet d'éviter la fatigue de la digestion.

 

NB: Si ces notions* vous interpellent et vous intéressent, je vous invite à consulter des ouvrages de diététiques chinoises ( car c'est en parti avec les combinaisons de ces principes de saveur (piquante, douce, sucrée, salée,amère, acide, neutre) et de nature* que commence précisément toute la richesse de cette discipline) afin d'avoir les descriptifs précis et les connaissances premières nécessaires pour utiliser ces outils merveilleux transmis par la M.T.C. Ce post a pour objectif de vous faire part de quelques conseils simples et applicables au quotidien, et surtout de vous emmener à penser votre alimentation, et vous mettre sur la piste d'outils diététiques vieux de quelques millénaires. Bonnes recherches!

 

 

Bibliographie:

Ces aliments qui nous soignent Philippe Sionneau

La meilleur façon de manger Thierry Souccar- Angeline houlbert

La diététique du Tao Philippe Sionneau

La diététique énergétique : mode d'emploi Richard Zagorski

La médecine chinoise : santé et équilibre grâce a la médecine chinoise Christine Li

 

Autres articles

bien être en hiver, massage à domicile toulouse, saison hiver

Notre bien être en Hiver

Je reviens vers vous avec un sujet très actuel, celui de notre bien-être en toute circonstance, au fil des saisons, et désormais en hiver.

 

Massage en entreprise à Toulouse, Massage bien être à domicile

Les bienfaits du massage en entreprise

De nos jours, de plus en plus d'entreprises ont recours à de nouvelles méthodes pour apporter un mieux être au travail.

 Le massage en fait parti, et ses bienfaits sur les salariés ne sont plus à prouver.